03/01/2006

 

Simone Weil, qui mourut en Angleterre en 1943, était fille de médecin, fille prodige : elle était une excellent mathématicienne, sociologue, philosophe. Nous trouvons la pensée de ce jour dans son livre, parut après la guerre : "La pesanteur et la grâce"
 
Tous les hommes sont prêts à mourir pour ce qu'ils aiment. Ils ne diffèrent que par le niveau de la chose aimée et la concentration ou la dispersion de l'amour. Aucun ne s'aime lui-même.
 
Je trouve que cette pensée est plutôt optimiste quant à la nature humaine

07:56 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.