21/01/2006

pensée du jour

Ulrich Zwigli, réformateur de Zürich au 16ème siècle, dont l'oeuvre est moins connue que celle de Calvin ou de Luther, qui a cependant eu une forte influence sur le mouvement de Réforme en Suisse alémanique, nous parle de son combat face à l'absurdité :

 

Rien de ce que la Bible nous transmet n'est absurde pourvu qu'on en saisisse droitement le sens par la foi. Si nous objectons à votre doctrine qu'elle est absurde, c'est parce que nous avons uniquement la foi en vue... Si une chose est absurde pour la foi, alors cette chose est véritablement absurde. Là est le noeud de la question

07:26 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.