15/02/2006

pensée du jour

 Un cistercienne compare intentions et actions et routine
 
Si notre intention est droite, si l'amour de Dieu et du prochain guide la base de nos actions nous saurons, le moment venu, nous libérer de tout formalisme. Non qu'il nous faille faire fi des pratiques ordinaires par lesquelles nous marquons notre vie chrétienne. C'est seulement délaisser une attitude routinière évoluant entre le permis et le défendu. C'est exploiter toute la richesse des dons humains pour en être des gestionnaires sages et compétents, au service de nos frères et à la gloire de notre Créateur

08:50 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.