14/03/2006

pensée du jour

Rav Mochè Kaufman

 

 
A l'aube des temps, le premier homme, Adam, transgressa le seul commandement divin auquel il était tenu. Bien qu'il se soit repenti immédiatement et que sa techouva (conversion) ait été acceptée, celle-ci n'était pas suffisamment profonde pour provoquer l'annulation des conséquences de sa faute. C'est le poids de ces conséquences qu'il incombe à l'humanité de porter en tentant de les effacer, jusqu'à l'avènement de l'ère messianique

 

08:16 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.