27/03/2006

Un verset biblique

Esther 1 : 5

Lorsque ces jours furent écoulés, le roi fit pour tout le peuple qui se trouvait à Suse, la capitale, depuis le plus grand jusqu'au plus petit, un festin qui dura sept jours, dans la cour du jardin de la maison royale

Le livre d'Esther nous raconte l'histoire d'un génocide avorté. Le roi, tout-puissant, distrait le peuple en lui donnant du pain et des jeux, comme ce sera de même plus tard dans l'empire romain. C'est le propre des dictatures de faire tout en grand. Certains voudraient voir dans le roi Assuérus une image de Dieu. Je m'insurge contre une telle interprétation. Assuérus ne peut être un symbole que dans le sens qu'il est tout ce que Dieu n'est pas. En Dieu, il n'y a aucune ombre de variations...Assuérus est un personnage influençable n'étant point dans sa personnage l'incarnation de la loi des Mèdes et des Perses. Dieu aime sa créature...Assuérus n'aime que lui-même. Assuérus aime la flatterie...Dieu aime la louange sincère. Le festin du roi est grandiose, il dure sept jours. Dieu s'adresse à nous dans les humbles éléments de la Cène (pain et vin), mais qui est l'avant-goût d'un festin éternel

11:09 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.