02/04/2006

un verset biblique

 

 2 Samuel 14 : 2

 Il envoya chercher à Tekoa une femme habile, et il lui dit : Montre-toi désolée, et revêts des habits de deuil ; ne t’oins pas d’huile, et sois comme une femme qui depuis longtemps pleure un mort

Une femme comédienne en quelque sorte. Joab l’engage pour plaider à sa manière la cause d’Absalom tombé en disgrâce. Certains diront : « la fin justifie les moyens ». Mais on est un peu mal à l’aise de ce que certains puissent utiliser une forme de mensonge pour arriver à leurs fins. Je ne crois pas que le texte biblique est là pour justifier une telle attitude. Bien que je sois convaincu que pour sauver un homme de la mort, le mensonge n’est plus le mensonge ; parce que je pense que très souvent le mensonge est accompagné de l’intention de faire mal au prochain. Ici, Joab veut faire réhabiliter Absalom ; il a, comme on dirait juridiquement, des circonstances atténuantes. Il faut parfois choisir un moindre mal. Mais le problème est que très souvent on agit puis on réfléchit après

09:07 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.