12/04/2006

Un verset biblique

 

I Thessaloniciens 3 : 1-2

C’est pourquoi, impatients que nous étions, et nous décidant à rester seuls à Athènes, nous envoyâmes Timothée, notre frère, ministre de Dieu dans l’Evangile du Christ, pour vous affermir et vous exhorter au sujet de votre foi

Timothée, voilà un cas. Fils d’un romain et d’une juive, Paul le fera circoncire, se mettant un peu en contradiction avec ses prises de position face à la circoncision qu’il ne juge pas « obligatoire » pour les païens. Il aurait été plus intéressant d’entendre l’avis de Luc, le médecin bien-aimé à ce sujet. Mais, les connaissances médicales de Luc n’étaient peut-être pas aussi poussées qu’elles le sont aujourd’hui dans ce domaine. Bref, ceci est dit en passant. Mais voilà le plus beau titre porté par Timothée…ministre. Un mot dévalué par l’usage politique qu’on en a fait. Ministre : un honneur ? Un titre honorifique ? Non, un ministre, avant tout, c’est un serviteur. Le ministre devrait dans le cas politique être au service de la nation, de l’état, du peuple, etc… Le ministre de l’Evangile comme Timothée est un homme qui est à la fois au service de Dieu et au service des autres

09:46 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.