14/04/2006

pensée du jour

 
François d'Assise
Si nous savions adorer rien ne pourrait véritablement nous troubler. Nous traverserions le monde avec la tranquillité des grands fleuves

07:32 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.