19/04/2006

Anecdote

 

Un disciple du Rabbi de Kotz se pleignait auprès du maître de ce qu'il fut incapable d'exprimer à Dieu son adoration sans prendre conscience de sa vanité.

- Y a-t-il un moyen de prier qui exclue l'intrusion du moi ?

- As-tu jamais rencontré un loup au cours de ta promenade dans la forêt ?

- Oui.

- Qu'avais-tu à ce moment-là dans l'esprit ?

- Peur, rien que de la peur et l'envie de me sauver.

- Tu vois, conclut le Rabbi, à ce moment-là tu avais peur sans retour sur toit-même. Sans même  être conscient de ta peur. Eh bien, c'est comme cela qu'il faut adorer Dieu

09:02 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.