13/05/2006

Un verset biblique

 

Actes 9 : 35

Tous les habitants de Lydde et du Saron le virent, et ils se convertirent au Seigneur

Toutes ces personnes ont assisté à une guérison miraculeuse. La vue de cette guérison produit une conversion de masse. Ce n’est pas pourtant le fait d’assister à un miracle qui suscite forcément la foi. Je crois même que le plus souvent un miracle, un fait inexpliqué ne conforte réellement que ceux qui sont déjà convaincus. Cela donne un petit plus…

Vous me direz que je tiens là un raisonnement propre à l’homme du XXIème siècle. Peut-être… Mais je remarque une chose, c’est que dans le domaine de la conversion spirituelle, il n’y a pas de loi. On n’est pas « programmé » pour croire ou ne pas croire. J’oserais presque dire que dans l’incident décrit il y a un double miracle : 1° la guérison d’Enée, 2° l’unanimité de la foule. A nous de tirer les conclusions pour savoir qu’elle était le plus grand des deux miracles

11:07 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.