16/05/2006

Un verset biblique

 

Matthieu 26 : 71

Comme il (Pierre) se dirigeait vers la porte, une autre servante le vit, et dit à ceux qui se trouvaient là : »Celui-ci aussi était avec Jésus de Nazareth

On ira jusqu’à dire à Pierre ton accent te trahit. Nous avons tous nos accents qui nous trahissent. Et souvent c’est une bonne chose, ça donne une certaine diversité. Mais ici, Pierre devait se sentir encore plus coupable. Jésus, l’ami de longue date, est au plus bas de sa popularité. La façon dont le procès se déroule, le moins perspicace sait que les choses vont mal tourner. Pierre, le fanfaron, qui était prêt à suivre Jésus jusqu’au bout, renie le Christ ; mais son accent le trahit : il est galiléen comme Jésus. Quelle leçon : lorsque nous nous enferrons dans nos mensonges, il y a toujours un petit détail qui nous trahit. Est trahi qui croyait trahir

05:53 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.