29/10/2006

A méditer

 

I Rois 10 : 21

 

Toutes les coupes du roi Salomon étaient d’or, et toute la vaisselle de la maison de la forêt du Liban était d’or pur. Rien n’était d’argent : on n’en faisait aucun cas du temps du roi Salomon

 

Cela nous laisse étonnés. Pourquoi cette insistance de l’Ecriture sur la qualité de la vaisselle ? Rien n’était trop beau pour ce roi qui avait demandé à Dieu la sagesse au début de son règne. Le roi Salomon reçu la richesse comme un plus. La richesse en elle-même n’est pas une perversion. Mais la complexité de l’être humain est telle qu’un homme puisse longtemps la considéré comme un moyen, un instrument pour accomplir le bien autour de lui. La plupart des hommes, partis de rien et devenus riches sont devenus esclaves de leurs richesses. Ce qui devait être un serviteur est devenu un maître. Salomon est un des meilleurs exemples de cette déviation. N’oublions jamais que les richesses sont périssables et que nous n’avons rien apporté dans ce monde et que nous n’en emporterons rien

 

07:38 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.