31/10/2006

Fête de la Réformation

Le 31 octobre 1517, le moine augustin Martin Luther, docteur en théologie, affichait sur la porte de la chapelle du château de Wittenberg, en Saxe, afin qu'elles y soient lues le lendemain par les dignitaires qui viendraient à la messe de la Toussaint, 95 thèses portant sur la vente des indulgences. Il y mettait en cause cette vente de « parts de Paradis » contre espèces sonnantes, mais aussi plus largement la capacité de l'Église à s'interposer entre le croyant et Dieu. C'est le début du sola gratia qui trouvera sa pleine expression dans les grands écrits réformateurs de 1520 : le croyant est sauvé par la mort du Christ sans considération de ses propres mérites ou de ceux d'autres croyants.

Traditionnellement, cet événement est considéré comme le point de départ de la Réforme, dite aussi Réformation, qui donnera naissance au protestantisme.

Il est parfois célébré, dans les Églises luthéro-réformées, soit le jour même, soit le dimanche qui le précède.

08:46 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.