05/11/2006

A méditer

 

Juges 6 : 14

L'Eternel se tourna vers lui, et dit : Va avec cette force que tu as et délivre Israël de la main de Madian ; n'est-ce pas moi qui t'envoie ?

Lorsque nous avons la conviction que c'est Dieu qui nous envoie, pourquoi craindre ? Mais le problème c'est que trop souvent, nous mettons, si je puis dire, la charrue avant les boeufs. Nous échaffaudons des plans puis nous demandons à Dieu de bénir notre entreprise ; au lieu de demander à Dieu : Que voudrais-tu que nous fassions ? Et souvent nos misères et nos échecs viennent de là ; nous considérons trop souvent Dieu comme celui qui doit bénir nos entreprises. Nous oublions trop souvent que nous sommes au service de Dieu et non que Dieu est à notre service. Nous agissons comme si Dieu nous devait tout et non comme si nous lui étions redevable. En Dieu, nous avons la vie, le mouvement et l'être. Apprenons la reconnaissance

09:04 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.