21/03/2007

Pour préparer Pâques

oeuf2_small

 

Comme le temps passe ; je me retourne, et il me semble que la fête de Noël, c’était hier.

L’année liturgique nous conduit à Pâques où nous sommes sensés célébrer la résurrection du Christ.

Dans une société comme la nôtre, parler de résurrection semble anachronique aux yeux de bien des gens. Et pourtant tout le christianisme repose sur cela. Il n’y a pas de foi chrétienne sans qu’il y ait affirmation de la résurrection du Christ. Nier la résurrection, se serait admettre que le christianisme n’est rien d’autre qu’une bonne morale, qu’une religion parmi tant d’autres. Les autres religions monothéistes affirment que les hommes ressusciteront. Mais c’est là un simple ( !) acte de foi. Le Christ est ressuscité affirment toutes les composantes du christianisme faisant ainsi chorus avec l’apôtre Paul qui dans sa première épître aux Corinthiens faisait de la résurrection du Christ la charnière même de toute la foi. Après avoir parlé des différents témoins de la résurrection, il fait un raisonnement qui conduit à faire admettre à ses lecteurs qu’elle est capitale. Et il utilise l’expression « Si le Christ n’est pas ressuscité… »

-         votre croyance est vaine

-         vous êtes encore dans vos péchés

-         nous sommes des menteurs

-         il n’y a point de résurrection

Les arguments sont forts, voire brutaux, il n’y a pas de demi-mesure. Si le Christ n’est pas ressuscité, il n’y a plus de christianisme authentique, la fête de pâques (chrétienne) n’a plus de sens et il ne nous reste plus qu’à aller manger une quantité d’œufs en chocolat pour noyer notre désespoir en soignant une bonne crise de foi à moins que ce ne soit une crise de foie.

Les arguments de Paul devraient nous secouer pour que nous retrouvions la foi à la résurrection du Christ, comme la fondement même de notre propre résurrection et de la foi construite non sur notre désir – aussi sincère soit-il – d’une survie éventuelle ; mais d’une certitude de foi en Celui qui a osé dire : « Je suis la résurrection et la vie »

 

 

17:32 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.