03/06/2006

Une des prières préférées du Dalaï-Lama

 
Aussi longtemps que demeure l'espace,
Aussi longtemps que demeurent des êtres sensibles,
Je demeurerai
Pour aider, pour servir,
Pour apporter ma propre contribution

08:57 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/06/2006

Un verset biblique

 

II Rois 17 : 24

Le roi d’Assyrie fit venir des gens de Babylone, de Cutha, d’Avva, de Hamath et de Sepharvaïm, et les établit dans les villes de Samarie à la place des enfants d’Israël. Ils prirent possession de Samarie et ils habitèrent dans ses villes

 

On comprend que les contemporains de Jésus n’avaient pas de relations avec les samaritains puisqu’ils descendaient d’anciens colons, autrement dit : les juifs avaient été spoliés de leurs avoirs par des occupants et n’avaient jamais pu entièrement récupérer leurs biens. Comme l’histoire se répète ! Combien de fois dans l’histoire les juifs n’ont-ils pas été privés de leurs possessions, n’ont-ils pas été exilés et n’ont pas pu recevoir en retour, ni eux ni leurs descendants, ce qui leur appartenait. Cela est frustrant et laisse des traces profondes qui durent des siècles. Aucun dirigeant, aucun homme ne peut mesurer les conséquences d’une décision arbitraire. Apprenons à bien mesurer les conséquences de nos actes avant de provoquer des catastrophes

06:40 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

01/06/2006

pensée du jour

The Path of Prayer

 

Samuel Chadwick

 

La prière est le test acide de la dévotion

 

J'avoue que la question posée dans le commentaire m'a mis dans l'embarras ; j'ai fait une petite recherche et le test acide est une analyse que l'on fait au niveau du sang ; quelqu'un qui travaille dans un laboratoire ou un chimiste pourrait nous en dire davantage !!!

09:39 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

31/05/2006

Un verset biblique

II Chroniques 32 : 31

Cependant, lorsque les chefs de Babylone envoyèrent des messagers auprès de lui pour s’informer du prodige qui avait eu lieu dans le pays, Dieu l’abandonna pour l’éprouver, afin de connaître tout ce qui était dans son cœur.

 

Le texte fait allusion ici au roi Ezéchias qui avait été malade et qui, il le croyait fermement, il allait bientôt mourir. Mais Dieu fit un miracle et lui prolongea la vie de 15 ans. Mais quant à savoir si ce fut un bien pour le bénéficiaire ; ce n’est pas très sûr. Ezéchias reçut les chefs de Babylone et leur montra par vantardise toutes les richesses de son royaume ; ce qui permit plus tard à Nebuccadnetsar d’envahir ce royaume. Ce n’est pas le nombre d’années de notre vie qui importe ; mais l’orientation que nous lui donnons, les choses que nous accomplissons. Il y a des vies très courtes qui ont été bien remplies et des vies longues qui ont mal tourné

 

10:20 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

pensée du jour

 
Le Baal Shem Tov
 
La peur construit des murailles pour faire obstacle à la lumière

08:20 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

30/05/2006

pensée du jour

 
Jean Giblet
L'adoration commence dès que l'on prend conscience que l'on a tout reçu de Dieu, l'indicible, l'infini

07:08 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/05/2006

Un verset biblique

 

Actes 17 : 11

Ces juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique ; ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact

 

Ah les habitants de Bérée ! Ils nous font rêver. Ils examinaient chaque jour les Ecritures… Ils ne gobaient pas n’importe quoi. Aujourd’hui on se contente trop souvent de donner son avis sur un sujet – même biblique – sans avoir réellement vérifié l’exactitude. On se contente trop « d’à-peu-près » et de sentiments vagues. Les Béréens voulaient des certitudes. Ils ne voulaient pas lâcher la proie pour l’ombre. Aujourd’hui, on se contente trop souvent de perpétuer des traditions ou d’affirmer qu’une chose est dans la Bible, alors qu’elle n’y est pas. Ou bien avec aplomb citer des versets bibliques à l’appui d’une théorie sans en avoir vérifié le contexte historique, linguistique du verset. On construit des théories, on a affirmé des choses de façon dogmatique. On a parfois jugé, condamné quelqu’un à l’aide d’un verset pris hors du contexte. Les habitants de Bérée ne voulaient pas se précipiter dans leur verdict. Ils examinaient. Réapprenons à examiner avec sérieux les Ecritures

18:01 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |